Flux RSS

Les attaques de la boulangerie d’Haruki Murakami

Publié le

Ce samedi (qui est désormais le jour où sera publié un nouvel article, au lieu du vendredi), c’est Haruki Murakami ! Et je vous parle aujourd’hui de deux nouvelles loufoques comme il aime tant en faire : Les attaques de la boulangerie !

les-attaques-de-la-boulangerie-haruki-murakamiEdition lue :
Éditeur : 10/18
Publié le : 7 novembre 2013
Nombre de pages : 72
Prix : 8,40€

Ce joli petit livre contient donc deux nouvelles d’Haruki Murakami : « L’attaque de la boulangerie » a été publiée en 1981 et raconte l’histoire d’un couple qui ressent un jour une énorme faim. Ils vont donc décider d’aller braquer une boulangerie pour avoir non pas l’argent de la caisse-enregistreuse, mais tout simplement du pain. Ils arrivent armés, mais le boulanger ne va pas se laisser faire et va leur proposer un marché : ils doivent écouter Wagner avec lui et après il leur donnera autant de pain qu’ils veulent.

« Il faut dire que nous avions faim. Non, en fait, c’était plutôt comme si nous avions englouti un vide cosmique. »

La seconde nouvelle est sortie quant à elle en 1985 et s’intitule « La seconde attaque de la boulangerie ». L’homme du couple de la nouvelle précédente est désormais marié à une autre femme et une nuit il va ressentir une faim insupportable et il va raconter à sa femme la fois où il a braqué une boulangerie (l’histoire de la première nouvelle donc). Il pense qu’il est sous l’emprise d’une malédiction puisqu’il avait à l’époque obtenu ce pain d’une façon non criminelle, mais via un simple échange (écouter Wagner = du pain gratuit). Sa femme pense que pour conjurer le mauvais sort il va donc devoir attaquer à nouveau une boulangerie…

« C’est ainsi que nous emportâmes des couteaux de cuisine et nous dirigeâmes vers la boulangerie. »

Ce sont deux nouvelles pour le moins étrange ! La première est vraiment très courte et il est difficile de s’en faire un avis. En revanche, grâce à la seconde nouvelle, on obtient une petite histoire à la cohérence relative, mais déjà plus intéressante. On est toujours dans une atmosphère loufoque et avec des personnages aux idées pour le moins surprenantes. Ce n’est pas une lecture qui m’a spécialement plu ou marqué, mais j’ai tout de même apprécié la folie de la femme de la deuxième nouvelle, qui semble étonnement expérimentée quand il s’agit de braquage. Ce livre est, comme pour L’Étrange bibliothèque et Sommeil, illustré par l’artiste allemande Kat Menschik, mais je dois dire que j’ai eu plus de mal avec les illustrations des Attaques de la boulangerie. Le style est plus étrange et elles n’apportent pas grand chose à mon sens… Mais ça reste un bel objet. Un petit exemple d’illustration :

les-attaques-de-la-boulangerie-kat-menschik

C’est un petit livre intéressant pour tous ceux qui veulent se plonger dans le côté loufoque d’Haruki Murakami, qui ne lésine pas sur la folie de ses personnages. Ce ne sont pas des nouvelles mémorables, mais elles font passer un moment de lecture pour le moins original.

Ma note :
6

Publicités

À propos de Kevin

25 ans, passionné par le Japon !

"

  1. J’avoue que je ne savais pas que Murakami faisait dans le « loufoque ». Mais comme c’est un auteur que j’aime beaucoup, je note ce recueil. Merci.

    J'aime

    Réponse
  2. La première nouvelle fut oublié si j’ai bonne mémoire dans « Saules pleureurs, femmes endormies » un vrai régal, un recueil de nouvelles exceptionnel.
    La plupart de ses nouvelles émanent de ses romans.
    Si je peux me permettre un conseil pour ta découverte de Murakami Haruki il te faut lire « Kafka sur la rivage » , « La course au mouton sauvage », « La balade de l’impossible » sortie au cinéma et réalisé par un metteur en scène Vietnamien qui a fait école en France.
    Je suis un inconditionnel de cet écrivain, il me fait rêver. J’ai lu deux fois « Kafka sur le rivage » avec le même enthousiasme puis aussi « la balade de l’impossible » et je relirai sûrement 1Q84 avec ses trois volumes avec le même plaisir.
    Pourquoi ?
    À première vue parce que cet auteur est capable de me faire rêver tout en posant un certain nombre de questions.
    Haruki est … mais je crois que je pourrai en parler pendant des heures. Il y a des choses qu’on explique pas.
    Désolé pourc et épanchement un peu long.

    J'aime

    Réponse
    • C’est un auteur qui fascine, et c’est vrai que ce que j’ai pu lire c’est de la bonne littérature, certes, mais je ne me suis pas encore lancé dans toute son œuvre (que quelques nouvelles et romans comme 1Q84), préférant lire des romans plus « japonais » à mon sens. On parle beaucoup de lui, c’est vraiment LE grand auteur japonais par chez nous, alors qu’il est quand même pas mal occidentalisé dans ses œuvres. Je me lancerai plus en profondeur un jour 🙂

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :