Flux RSS

Hell de Yasutaka Tsutsui

Publié le

Aujourd’hui, je vous emmène en enfer ! Ou plutôt, c’est Yasutaka Tsutsui qui nous y emmène tous dans son roman Hell. Il fait pas un peu chaud par ici ?

Edition lue :
Éditeur : Wombat
Publié le : 5 septembre 2013
Traduction par : Jean-Christian Bouvier
Édition originale en japonais : 2003
Nombre de pages : 155
Prix : 17,00€

Comme son titre l’indique, on va plonger ici dans l’Enfer. Un enfer dans lequel va débarquer Takeshi dont l’handicap -il boitait depuis son enfance à cause de deux camarades de classe- disparaît quand il y pose le pied. Il va retrouver ces deux camarades qu’il n’avait pas vu depuis des années, et on  va rencontrer une multitude de personnages dans cet enfer, en apprenant leurs liens et en découvrant la façon dont ils sont décédés… en naviguant dans le passé et le futur, dans le monde des vivants et dans celui des morts…

« Quand on pensait à quelqu’un en Enfer, cette personne avait la fâcheuse tendance à apparaître aussitôt. »

L’idée du roman me plaisait beaucoup, et après avoir accroché aux loufoques Hommes salmonelle du même auteur, je me suis procuré celui-ci sans hésiter. Mais je n’ai pas été conquis. Beaucoup de personnages, beaucoup de scènes différentes qui se déroulent à des endroits différents et à une époque différente, qui font que j’ai été perdu. Cela contribue bien sûr à l’effet chaotique de l’enfer, mais je ne suis pas entré dans l’histoire. Il y a en revanche une scène que j’ai adorée : lorsqu’un avion est détourné et qu’on lit les derniers moments des passagers où la folie et surtout le désespoir prennent le dessus. Pour le reste, c’est malheureusement déjà oublié.

« La frontière entre la vie et la mort n’était-elle donc pas infranchissable ? Les deux mondes communiquaient-ils d’une manière aussi fluide que naturelle ? »

Un roman à l’idée de base intéressante, mais dont le côté brouillon m’a laissé de côté. Je suis resté aux portes de l’Enfer, alors que j’avais envie d’y pénétrer. Dommage.

Ma note :

À propos de Kevin

Living the dream in Tokyo!

"

  1. Bon, je l’ai sur ma pile de livre en retard !!! j’avais beaucoup aimé « Les Hommes salmonelle sur la planète porno », je vais attendre pour lire celui-là.

    J'aime

    Réponse
  2. De Yasutaka Tsutsui j’ai la romance “La traversée du temps” (mais je ne l’ai pas encore lu *étant que j’ai regardé l’animation et je l’ai aimé*). Je suis également intéressé par “Hell”, semble être plutôt cool.

    J'aime

    Réponse
  3. Pour un roman qui ne vous a pas vraiment plu, votre note est généreuse.
    Pour ma part, c’est n’est pas mon truc, je pense. Je me réserve pour les sorties, en avril, des nouveaux Ogawa et Shimazaki. Sinon, je vous conseille « Les doigts rouges » de Keigo Higashino qui est excellent.
    Bon week-end.

    J'aime

    Réponse
  4. Je l’ai lu et j’ai bien aimé, même si je suis d’accord, il faut s’accrocher un peu 🙂 La façon dont le sujet est traité m’a assez convaincue. Du coup, je ne suis pas restée aux portes de l’enfer et la scène des passagers de l’avion a aussi retenu mon intérêt.

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :