Flux RSS

Archives de Catégorie: BRAULT Vincent

Le Fantôme de Suzuko de Vincent Brault

Publié le

Je vous propose aujourd’hui un roman d’un auteur québécois : voici « Le Fantôme de Suzuko » de Vincent Brault.

Edition lue :
Éditeur : Editions Héliotrope
Publié le : 17 février 2021
Nombre de pages : 204

Nous rencontrons dans ce roman Vincent, de retour au Japon. On apprend qu’il aimait Suzuko. Suzuko, cette artiste plutôt excentrique que tout le monde semblait connaître. Celle-ci étant récemment décédée, Vincent va tenter de survivre au milieu de ses souvenirs et des moments qu’il a passés avec la femme qu’il aimait. On découvre donc le début de sa relation avec Suzuko, son côté loufoque, et on comprend pourquoi Vincent a du mal à tourner la page, surtout alors qu’il vit dans l’appartement qu’il avait partagé avec Suzuko et qu’il est entouré d’amis de l’artiste qui semblent également vivre avec son fantôme.

« Je roule lentement dans la rue et sur les trottoirs, j’observe, je regarde, je scrute, c’est plus fort que moi, je me dis que Suzuko finira bien par apparaître au coin d’une rue. »

Un court roman légèrement déroutant, principalement à cause de l’écriture. On entre directement dans un texte saccadé, des phrases courtes, parfois incomplètes… Je n’étais pas sûr d’apprécier au départ, mais finalement le style colle bien à l’histoire et à son rythme. Pour un court roman, cela ne dérange pas tellement. Quant à l’histoire, j’ai beaucoup aimé le fait qu’on soit plongé dans le milieu bien loufoque de l’art contemporain tokyoïte. Le personnage de Suzuko, qui est clairement au centre de ce roman, apporte une touche de folie, de fraîcheur, et on prend un réel plaisir à apprendre à connaître celle qui n’est plus, et qui était parvenue à faire de sa vie une réelle performance artistique. 

« Je me sens perdu, seul, désemparé. Des tonnes d’impressions. Par à-coups. Des phrases les unes après les autres. Syncopées. Son nom souvent. Son nom partout. Dans chaque mot. Dans chaque paysage. »

En un mot, Le Fantôme de Suzuko est un roman unique. Des personnages pour le moins intéressants, une plume qui intrigue (ajoutons à cela que l’auteur est québecois) et un décor original pour un roman différent de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent.

Ma note :

%d blogueurs aiment cette page :