Flux RSS

Archives de Catégorie: GARBUGLIA Sandrine

Histoires tombées d’un éventail de Sandrine Garbuglia

Publié le

Que diriez-vous de contes humoristiques rakugo ? C’est ce que nous propose Sandrine Garbuglia dans son ouvrage Histoires tombées d’un éventail.

Edition lue :
Éditeur : L’Harmattan
Publié le : 10 octobre 2019
Nombre de pages : 208
Prix : 20,00€

Le rakugo est un spectacle littéraire japonais. Un conteur est assis sur scène, traditionnellement vêtu d’un kimono et ayant pour seuls accessoires un éventail et une petite serviette. Il va raconter une histoire dont les différentes voix des personnages, sa gestuelle, son expression vont faire rire le public, jusqu’à la chute, l’apogée de l’histoire qui peut faire exploser de rire le public si elle est bien amenée. Ici, Sandrine Garbuglia restranscrit en français et adapte 12 histoires de rakugo pour que l’on puisse se faire une idée de cet art si particulier.

« Le rakugo, ou l’art de la chute ; de la chute contrôlée aurait-on envie d’ajouter. Car tout l’art du conteur est là : savoir faire surgir la chute au moment opportun, dans un précipité de rires. »

Lors de mon premier long séjour au Japon en 2012, ma famille d’accueil m’avait emmené voir un spectacle de rakugo. A ce moment-là, je ne parlais presque pas la langue, et j’avoue n’avoir absolument rien compris. Mais j’étais intrigué, et surpris. Pendant plus d’une heure, les rakugoka, ces fameux conteurs, se sont succédés, racontant leurs histoires devant un public riant sans gêne. Voilà qui est surprenant, avais-je pensé, moi qui n’avais que rarement vu des Japonais rire.

Ici, nous sommes donc en présence de TEXTES de rakugo, et qui plus est en FRANCAIS ?! Je dois avouer que j’étais un peu perplexe. Mais j’ai été agréablement surpris ! Tout d’abord, avant chaque histoire, nous avons un petit texte explicatif pour bien comprendre le contexte et apprécier l’histoire à son maximum. Un réel travail a été fait sur le texte, avec notamment des mots en japonais laissés tel quel dans l’histoire (le plus souvent suivis directement par leur explication en français), qui permettent de retranscrire une atmosphère nippone et un certain rythme. Les histoires en elles-mêmes sont pour la plupart drôles et j’avoue avoir souri en lisant la chute de la plupart, voire carrément ri, notamment pour les deux premières histoires. Préparez-vous à rencontrer une femme qui doit se retenir d’aller aux toilettes, un chien transformé un humain, des vendeurs de nouilles ou encore un directeur de zoo pour le moins surprenants qui vont tous vous faire sourire ! L’annexe est également vraiment intéressante, avec notamment une biographie du premier rakugoka étranger au Japon, ainsi que deux interviews de rakugoka japonais.

Un livre audacieux qui remplit parfaitement sa tâche et qui est un réel plaisir à lire. Que vous ayez entendu parler de rakugo ou non, vous trouverez ici votre bonheur – et votre sourire.
Ma note :
%d blogueurs aiment cette page :