Flux RSS

Archives de Catégorie: INOUE Yasushi

La mort, l’amour et les vagues de Yasushi Inoue

Publié le

Je vais vous parler aujourd’hui d’un court recueil de trois nouvelles d’un grand auteur japonais XXème siècle : La mort, l’amour et les vagues de Yasushi Inoue. 

mort-amour-vagues-yasushi-inoueEdition lue :
Éditeur : Philippe Picquier
Publié le : 3 février 1999
Publié au Japon en : 1950-1951
Nombre de pages : 114
Prix : 5,60€

Trois nouvelles sensiblement différentes mais qui se rejoignent sur certains points. Dans la première nouvelle éponyme, on rencontre Sugi qui a trouvé un hôtel qui surplombe la mer où il pourra mettre fin à ses jours. Il rencontrera une jeune femme qui est venue dans cet endroit avec le même but. Dans Le jardin de pierres, Uomi emmène sa nouvelle femme à Kyoto, ville où il a fait ses études et a beaucoup de souvenirs – notamment amoureux. Enfin, dans Anniversaire de mariage, Shunkichi se rappelle d’un voyage à Hakone qu’il avait fait avec sa femme aujourd’hui décédée.

« Le crépuscule tombait sur la mer calme ; un crépuscule d’été sur Kumano, comme si rien de particulier n’allait s’y passer. Pourtant une jeune femme allait sans doute cesser de vivre. Dans très peu de temps… »

Ces trois nouvelles semblent avoir un thème commun : l’amour. En réalité, il est parfois difficile de qualifier les relations qu’entretiennent ces personnages. Ma nouvelle préférée est clairement la première : elle est bien développée et j’ai vraiment eu envie de découvrir la suite et ce qu’allaient devenir ces deux personnages. Allaient-ils se suicider ? Ou leur vie allait-elle prendre une tournure différente ? Les deux autres nouvelles m’ont un peu laissé perplexe. La deuxième nouvelle est plutôt cruelle, sans raison particulière. Elle est, à mon sens, un peu abrupte et pas assez développée. Je pense un peu la même chose de la dernière nouvelle, qui nous présente un couple pingre à un point assez incroyable, et, même s’il s’agit d’un couple marié, il est presque impossible de déceler de l’amour entre eux.

« Au crépuscule, plus un seul bateau ne voguait sur le lac ; les eaux sombres, ridées de vaguelettes, semblaient glacées. Le soleil se coucha et le vent fraîchit. »

Un recueil de nouvelles pour le moins particulier, qui semble au départ nous montrer différentes histoires d’amour complexes, mais qui, finalement, nous décrit plutôt des couples qui ne semblent pas réellement s’aimer. À lire tout de même, ne serait-ce que pour la première nouvelle qui m’a beaucoup plu !

Ma note :
7

Le Fusil de Chasse de Yasushi Inoue

Publié le

Commençons ce blog avec un petit classique de la littérature japonaise : Le Fusil de Chasse (猟銃, Ryoju) de Yasushi Inoue (井上靖), de 1949.

Le Fusil de Chasse de Yasushi Inoue

Edition lue :
Éditeur : Le Livre de Poche
Publié en : 1992 (édition originale en japonais : 1949)
Nombre de pages : 87
Prix : 4,10€

On trouve dans ce court roman trois lettres adressées à un même homme. La première lettre vient de la fille de sa maîtresse, la seconde de sa femme et la dernière de son amante, qui s’est suicidée. Un roman que j’ai bien apprécié puisqu’il est quand même assez particulier. La première lettre n’a pourtant pas un très grand intérêt pour moi, si ce n’est amorcer les deux suivantes. On se rend compte au fur et à mesure des lettres que le personnage à qui ces lettres sont adressées n’a pas une relation si évidente avec les deux femmes dont il est question (sa femme et sa maîtresse). J’ai beaucoup aimé un moment qui fait réfléchir dans la troisième lettre, à propos de la distinction aimé/être aimé. L’homme a semble-t-il voulu trouver ces deux états dans deux femmes différentes, sa femme qui l’aimait et l’amour qu’il portait à sa maîtresse, mais comme vous le verrez si vous lisez ce roman, l’amour ne doit jamais être pris pour acquis…

En bref, un roman qui se lit plutôt rapidement et agréablement qui nous montre des facettes plutôt originales de l’amour.

Note : 

7

%d blogueurs aiment cette page :