Flux RSS

Archives de Tag: alzheimer

N’oublie pas les fleurs de Genki Kawamura

Publié le

Je vous propose aujourd’hui un roman récemment paru par chez nous : voici N’oublie pas les fleurs de Genki Kawamura.

noublie-pas-les-fleurs-genki-kawamura

Détails :
Éditeur : Fleuve Editions
Publié le : 23 septembre 2021
Traduction : Diane Durocher
Publié au Japon en : Mai 2019
Nombre de pages : 304
Prix : 18,90€

Nous suivons ici Izumi, qui va bientôt devenir père, et sa mère Yuriko, 68 ans. Il ne rend que très peu visite à sa mère, mais cela va changer lorsque les premiers signes d’Alzheimer font faire leur apparition dans le quotidien de Yuriko. Il va désormais devoir jongler entre son travail, l’arrivée de son premier enfant, et sa mère, tout en nous entraînant dans son passé, dans les souvenirs qui ont marqué sa vie. Souvenirs d’enfance, souvenirs de travail, mais aussi souvenirs avec sa mère, comme l’année où elle l’a abandonné pour vivre une autre vie le temps d’une parenthèse amoureuse.

« Par la fenêtre s’étirait un ciel bleu traversé de nuées blanches. Le vent du nord cognait contre la vitre, furieux de ne pas pouvoir entrer. »

C’est donc un roman sur la mémoire et sur la relation mère-fils. La perte de mémoire de sa mère va amener Izumi à chercher dans la sienne des souvenirs de différentes étapes de sa vie. Cette histoire et sa traduction sont faciles à lire, et on s’attache aisément aux personnages, surtout à Yuriko que l’on voit décliner sous nos yeux de lecteur. Une approche différente de celle d’Aki Shimazaki dans Sémi qui nous parlait aussi récemment d’Alzheimer, mais tout aussi triste et profonde.

« La vie avait une façon bien à elle de vous pousser en avant sans aucun répit. »

Un roman touchant, sur un sujet devant lequel on ne peut que se sentir impuissant : la maladie Alzheimer. Mais même si c’est une relation qui n’a pas toujours été parfaite, c’est avant tout un roman sur l’amour qu’un fils porte à sa mère.

Ma note :

Sémi d’Aki Shimazaki

Publié le

Retrouvons Aki Shimazaki pour son dernier roman en date : Sémi.

semi-aki-shimazaki

Edition lue :
Éditeur : Actes Sud
Publié le : 5 mai 2021
Nombre de pages : 160
Prix : 15,00€

Tetsuo et Fujiko sont les deux personnages principaux de ce roman fort en émotions. Ils sont mariés depuis plus de quarante ans, mais un jour, Fujiko se réveille dans leur chambre en maison de retraite, et ne reconnaît pas son mari. Le verdict tombe : Fujiko souffre d’alzheimer.  De là, Tetsuo va tout faire pour tenter de continuer à vivre avec celle qu’il aime, en évitant pourtant de la brusquer au quotidien.

« J’étais préparé à ce qu’un jour Fujiko ne me reconnaisse plus, mas je n’imaginais pas redevenir son fiancé. A-t-elle vraiment perdu tout souvenir de notre mariage ? »

Sémi est le deuxième roman du nouveau cycle d’Aki Shimazaki, après Suzuran. Si ce n’est pas votre premier roman de cette auteure, vous savez que les romans sont liés entre eux ; ici, Tetsuo et Fujiko sont en fait les parents d’Anzu et Kyôko, les deux soeurs du roman précédent. Le thème d’alzheimer est quelque chose de très fort et je trouve qu’Aki Shimazaki le développe ici à la perfection.

« Notre vie d’un demi-siècle, où a-t-elle disparu ? »

En effet, on suit Tetsuo qui va redevenir le fiancé de Fujiko et non plus son mari, et qui va tout faire pour la protéger à tout prix. J’en ai également appris beaucoup sur cette terrible maladie ; Tetsuo ne doit en effet pas contredire sa femme, maus au contraire tenter de construire une nouvelle relation en partant de zéro. Et c’est ce qu’ils vont faire, et c’est très beau… mais c’est sans compter sur Aki Shimazaki qui va aussi faire remonter à la surface des souvenirs que Fujiko avait enfouis dans sa mémoire…

Un thème fort et touchant pour un roman très réussi. Aki Shimazaki explore une fois encore avec brio les relations familiales et les secrets sur lesquelles elles se construisent…

Ma note :

%d blogueurs aiment cette page :